«

»

Le Bureau d’éthique commerciale Au service des consommateurs et des commerçants

Maintenir une bonne relation entre les consommateurs et les commerçants est le mandat du BBB (Better Business Bureau), un organisme à but non lucratif plus connu au Québec sous le nom de Bureau d’éthique commerciale. Saviez-vous qu’il existe environ 160 bureaux régionaux du BBB en Amérique du Nord? Ils se regroupent au sein d’un organisme international, le Council of Better Business Bureau, et ils sont là pour vous.

Un sceau d’excellence
Plus de 300 000 commerçants sont membres de ce réseau. Un sondage effectué aux
États-Unis indique que 9 personnes sur 10 se sentent rassurées lorsqu’elles voient le logo BBB associé à une entreprise. Un  avantage concurrentiel pour les entreprises ! En effet, pour devenir membre et obtenir un sceau d’excellence, le commerçant  doit se soumettre aux standards d’éthique du BBB en ce qui a trait au service à la clientèle, à l’honnêteté et à l’intégrité.

Un super répertoire d’information!
Le BBB est aussi un outil de recherche et d’information intéressant pour les con-
sommateurs : il préserve de l’information sur les entreprises membres et non membres et peut vous informer des plaintes ayant été portées contre une entreprise. Le BBB maintient aussi un indice des entreprises
allant de A+ à F. Ce système d’indices se base sur 16 facteurs différents pour évaluer les entreprises. Toutes ces informations sont accessibles dans le site du BBB (www.bbb.org).

Le BBB : un agent neutre
Le BBB offre par ailleurs un service de plaintes où les consommateurs de toutes provenances peuvent s’adresser lorsqu’une entreprise n’a pas livré le service ou le
produit promis. Dans ces cas, le BBB
intervient afin d’obtenir une solution
satisfaisante pour le consommateur et le commerçant. Le BBB agit alors comme agent neutre entre le consommateur et le commerçant impliqués. Le BBB est donc l’endroit par excellence pour obtenir la
résolution d’un conflit sans que les tribunaux ne soient impliqués.

Ultimement, si le commerçant ne redresse pas la situation, et ce, malgré la plainte du consommateur et l’intervention du BBB, il est toujours possible pour un consommateur de s’adresser aux tribunaux de la
Floride. Le tribunal des « petites créances » (Small Claims Court) est accessible à tout Canadien ou à toute autre personne qui désire faire valoir ses droits en Floride pour un montant de 5 000 $ ou moins.

Pour toute question concernant cet article ou pour obtenir des réponses à une question légale, n’hésitez pas à communiquer avec nous au numéro sans frais 1 877 624-8737. (nlapierre@lapierrelaw.com)

A propos de l'auteur

Nancy Lapierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *